Borderline

Bonsoir tous.
Un petit post ce soir pour présenter un film qui gagne à être connu: « Borderline ». Une oeuvre québécoise qui m’a totallement retournée.L’histoire: Nous sommes plongée dans la vie de Kiki Labrèche, une jeune femme borderline qui essaie de s’en sortir. Pour finir sa thèse, l’étudiante doit écrire son mémoire. Elle décide de se raconter. Mais si le talent est là, la tâche n’est pas si simple. Il faut remonter aux souvenir. Une enfance auprès d’une mère à moitié folle. Une adolescence en quête d’extrêmes. Une vie d’adulte qui oscille entre une grand-mère malade, une mère dans un hôpital psychiatrique, des confessions à un groupe de dépendants sexuel anonymes, et une relation avec son professeur de lettres déjà marié.

A savoir: Le film de Borderline est tirée d’une histoire vraie, racontée dans deux livres: « Borderline » et « La Brêche » de Marie-Sissi Labrèche
Pour quel type de public: Alors certes.. si vous n’aimez que les comédies..ce film n’est vraiment pas fait pour vous. Je dirais qu’on pourrait le placer à coté de « jeux d’enfants » ou « à la folie pas du tout ». Un film triste oui..mais surtout très poétique. On s’identifie à Kiki et on est émue par ses mots et ses maux. Bien sûr, il ne faut pas avoir de problème avec l’accent québécois..Personnellement je trouve le film très compréhensible mais je suppose que ce n’est pas le cas de tout le monde. Enfin, si vous aimez les films pudiques, oubliez. On parle de sexe, de façon cru parfois et il a des scènes de nu.
Les points forts du film: Comme je l’ai dit plus haut, l’histoire nous touche énormément. Peu importe nos parcours ou nos histoires d’amour, on s’identifie à Kiki… entre une impression de ne rien ressentir et un trop pleins d’émotions. Paradoxe étrange mais superbe. S’ajoute à ce mélange des textes magnifiques. Voici un petit extrait qui j’espère vous donnera envie d’aller voir plus loin:
« C’est chaud dans ma bouche mais c’est froid partout sur ma peau. Ses bras sont si loin de moi. Il a jouis dans ma bouche comme dans un kleenex. Et ma bouche et moi n’existons plus. Je me roulerai en boule et je me jetterai à la poubelle. Parce que j’aurais aimé qu’il me prenne dans ses bras, qu’il me berce , qu’il me dise des choses rassurantes…. comme tout va bien aller, qu’il est avec moi, avec moi, avec moi, avec moi, avec moi. Mais il est parti. Il doit toujours partir. Mais il revient toujours un peu.. parce qu’il aime que je l’aime. J’avais vraiment dit que j’arrêterai tout, le soleil de réchauffer, la lune d’éclairer, les océans de mouiller. J’arrêterai tout pour être.. mieux, bonne, belle, parfaite ».
Les acteurs du film sont vraiment bons. Surtout Isabelle Blais interprétant le rôle principal. L’actrice est déjà belle, mais quand elle joue, je ne crois pas m’avancer: elle crève littéralement l’écran. Du moins, moi, elle m’a mise une sacré claque.
Points négatifs: J’admets je n’en vois pas… C’est sûrement parce que Borderline m’est tombé dessus, comme ça, un soir.. et qu’il m’a bouleversée. Une très belle découverte. Un film qui ne se cache pas derrière des airs de « tout le monde est beau « et « tout fini bien dans le meilleur des mondes ». A voir vraiment.
Je vous laisse avec une bande d’annonce:
Publicités