Les amours imaginaires

Pop corn et pyjama en pilou, me voilà armée pour un bonne soirée devant une guimauverie visuelle: orgueil et préjugés. J’ai beau connaître le film par cœur je suis toujours agréablement surprise par le personnage de Monsieur Darcy. Cet homme si loin de mon ordinaire. Classe, généreux, honnête, drôle..pour tout vous avouer, j’en suis amoureuse. Mais je sais qu’il n’est qu’utopie, alors je le laisse dans un coin de ma tête avec mes autres amoureux imaginaires: Marc Darcy (bridget jones), jack sparrow, wolverine, et bien d’autres.
Mais les amours imaginaires peuvent se rencontrer aussi dans la vie réelle. C’est ce qui m’est arrivée avec D.
Publicités

Mères responsables

Être maman. Le plus beau cadeau du monde ou un colis empoisonné? Voilà ma réflexion alors que je suis dans le train. Je pourrais écrire des lignes et des lignes sur la bien jolie ville de Nantes que je viens de découvrir. Je pourrais aussi vous conter mon week end in love avec namoureux. Mais non, mon esprit est perturbé par le hurlement suraiguë d’un gamin dans le train.

Impossible de dormir, de lire ou même d’écouter de la musique. Le môme crie trop fort toutes les dix minutes. Sa mère? Elle lui dit simplement « non ne fais pas ça » d’une voix douce tout en le couvrant de baiser de la tête aux pieds. Je ne sais pas vous mais si j’étais la petite tête brune qui se love dans ses bras, je ne m’arrêterais pas non plus. Bien au contraire. J’hurlerais de plus belle parce que maman me remarque, parce qu’elle m’embrasse, parce qu’elle me berce doucement.

Lire la suite

Perturbée?

Dans les bras de l’homme, en plein jardin municipal. Il fait beau et chaud. Je ne suis qu’amour, luxe, calme et volupté. Mais d’un coup, une phrase vient casser ce silence si reposant. C’est presque un chuchotement: « il faut qu’on parle » me confie jules à l’oreille.

Je me retourne et lui souris. S’il voulait vraiment me quitter il n’utiliserait pas une tirade aussi clichée. Et puis tout se passe bien entre nous. Il n’y a aucune raison de mettre fin à cette histoire.

« Oui dis moi » l’encourage, en lui prenant la main pour la caresser.

Il retire aussitôt la sienne. « Je ne suis plus amoureux de toi », me lance-t-il en baissant les yeux.

Lire la suite

Petit guide d’élitisme à la portée de tous

Dans toutes les grandes écoles il y a les gens normaux.. et les autres. Ceux qui se voient déjà à la télévision et qui ne traîneront jamais avec les petites gens.

Ces personnes là sont douées. Il faut bien l’avouer. Elles ont souvent une culture générale phénoménale et ont pu faire le tour de monde (grâce au portefeuille bien garni de papa et maman très souvent).

Je n’ai rien contre les personnes riches alors je ne vais pas commencer à critiquer. Bon bien sûr..c’est pas toujours simple de parler avec eux. Entre les « je m’en vais au Japon cet été, puis à Miami (bon ça ne doit plus être d’actu pour le Japon ceci dit) et toi? ». « Lors de ma croisière sur le Nil, j’ai rencontré un new-yorkais qui.. ».. ou encore plus simple

Lire la suite

Je suis riche!

Tout d’abord je voudrais dire à Madame Alvine Lepraton merci. Merci d’être passée sur mon blog pour y trouver mon adresse email. Merci de m’avoir écrit alors que vous ne me connaissiez pas. Et merci de me dire dans votre premier message que vous me remettez une somme de deux millions treize mille Dollars (rien que ça). Et ce sans rien me demander en retour.

Je suis totalement désolée pour votre cancer au cerveau madame. Je suis aussi navrée que vous n’ayez aucune famille à qui remettre cette énorme somme. Pas de fils ni de cousin lointain. Et je suis d’accord avec vous, il serait bien dommage de gâcher un tel trésor. Vous avez raison, il y a là une si belle opportunité de faire le bien autour de vous (en commençant par moi). Comme vous le dites si bien « dieu vous le rendra ».

Lire la suite

Mon voisin n’est (finalement) pas un tueur

Bon voilà.. je dois le dire ..je me suis trompée. J’avoue. Lynchez moi, fouettez moi, insultez moi en place publique.. j’ai eu tord. Oui c’est vrai j’ai jugé trop vite mon voisin…Rien de bien méchant.. je le voyais juste comme quelqu’un de glauque, avec le charisme d’un robot-ménager, qui n’était techniquement pas programmé pour rire et qui aurait pu venir me tuer en pleine nuit….hum..mais j’ai des circonstances atténuantes si si!!

Lire la suite