Mères responsables

Être maman. Le plus beau cadeau du monde ou un colis empoisonné? Voilà ma réflexion alors que je suis dans le train. Je pourrais écrire des lignes et des lignes sur la bien jolie ville de Nantes que je viens de découvrir. Je pourrais aussi vous conter mon week end in love avec namoureux. Mais non, mon esprit est perturbé par le hurlement suraiguë d’un gamin dans le train.

Impossible de dormir, de lire ou même d’écouter de la musique. Le môme crie trop fort toutes les dix minutes. Sa mère? Elle lui dit simplement « non ne fais pas ça » d’une voix douce tout en le couvrant de baiser de la tête aux pieds. Je ne sais pas vous mais si j’étais la petite tête brune qui se love dans ses bras, je ne m’arrêterais pas non plus. Bien au contraire. J’hurlerais de plus belle parce que maman me remarque, parce qu’elle m’embrasse, parce qu’elle me berce doucement.

Pendant ce temps toutes les personnes du train ont mal au crâne et des envies de meurtres compréhensibles. Des femmes à ma droite viennent même de changer de compartiment c’est pour dire.Ce garnement est bien parti pour être un enfant roi. Surtout qu’à l’heure où j’écris ces mots, il frappe déjà sa mère du poing. Elle ne le sanctionne pas.

Je ne comprends pas ces femmes qui ne savent pas tenir leur enfants. Être mère mais à quel prix? Un peu d’éducation que diable! C’est comme celles qui vous rentrent dedans avec leurs énormes poussettes dans les magasins. Je peux admettre que des fois on n’a pas le choix d’emmener ses enfants avec soi quand on fait ses courses mais de 1) on évite de rentrer dans des boutiques de 9 m² avec une poussette, de 2) les portes bébé ça existe, ça prend moins de place et ça n’embête personne. De 3) la moindre des choses c’est de s’excuser de rouler sur les pieds des clients et d’arrêter de souffler alors qu’on prend les trois quarts de l’espace vital.

Je n’aime pas aussi les mères qui se plaignent de leur enfants. Ces femmes passent leur grossesses à dire que c’est dur et qu’elles ont hâte que cela se termine (elles en oublient d’ailleurs le reste du monde. TOUT tourne autour de leur ventres ronds). L’accouchement arrivé, elles se lamentent des nuits que bébé ne fait pas, de leur poids, de devoir aller au parc, faire à manger. Moi je dis NON. Vous avez voulu des enfants? Et bien soyez en responsables!

Ah et si vous pouviez arrêter aussi de nous gratifier de tous les exploits de vos enfants. Les « léa sur le pot » sur facebook, personnellement je m’en passerai bien. Une vieille amie m’a demandé pourquoi je venais moins la voir. La réponse est simple: depuis qu’elle est mère, elle ne sait même plus ce que je fais dans la vie. Nos conversations, (ou du moins son monologue permanent) tournent autour de son fils. Son rot, son lait, ses jouets. « Il a dit « gag » c’est pas trop chou? ». Si c’est très sympa mais finalement il reste quoi de notre amitié? Pas grand chose. Cette « amie » n’en est plus une. Elle n’existe plus en tant que femme, ni en tant que confidente à mes yeux. Elle est juste « mère ». Moi non alors je ne suis pas intéressante. Je suis juste bonne à l’écouter en attendant qu’on me mette en cloque. « Que je comprenne ». Mais, voilà je n’ai pas envie de « comprendre » tout de suite. J’ai d’autres projets qui ont de l’intérêt à mes yeux. Jouer la psy n’en fait pas partie.

Attention aux généralités: je connais aussi des mères super géniales hein. Puis j’aime les enfants,( je suis animatrice d’ailleurs). Juste je n’accepte pas qu’ils prennent toute la place et le pouvoir. Surtout, quand ce n’est pas les nôtres.

ps: Il est possible que je m’attire les foudres de certaines avec cet article, j’en ai bien conscience.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Mères responsables »

  1. Il me vient une phrase d'une amie que j'ai déjà ouvertement prononcée face à ta situation dans le train : »achevez le, cet enfant souffre ! » ça calme tout le monde, culpabilise la mère et moi, je suis pétée de rire… Et comme je te comprends !!! Mais attends de t'y voir… ça change le regard sur le monde d'avoir un enfant ! sans foudre, ni critique. A bientôt

  2. J'ai moi-même 2 enfants, et je peux te guarantir que gueuler comme des putois dans les magas, ils n'ont jamais fait….D'ailleurs si ils avaient osé, ils s'en souviendraient encore. J'essaye de les éduquer le mieux possible en leur apprenant les valeurs de respect d'autrui. Les enfants changent la vie d'une femme et d'un couple, ça c'est une évidence…mais je n'en reste pas moins une nana qui aime faire la fête et passer du temps avec mes amies, sans blablater pdt des heures de mes loulous. Les enfants rois, y a rien de pire que pour en faire de futur crétins irrespectueux ou des sales merdeux.

  3. Moi je suis assez d'accord avec toi, même chose une amie qui a un bébé et qui ne parle plus que de ça, donc on ne se voit plus. Si on attend de moi que je m'intéresse à un enfant qui n'est pas le mien, on peut faire de même avec ma vie.
    PS: oui tu vas t'attirer les foudres de pas mal de mamans :-p

  4. Ca me fait penser aux mamans qui m'entourent au travail : elle affirment détester l'idée d'être mère au foyer car ne veulent pas parler couches et biberons toute la journée mais elles ne peuvent pas s'empêcher de nous raconter la diarrhée du petit dernier à peine arrivées au bureau…

    Si j'aime les entendre raconter les petites anecdotes rigolotes, les exploits gastriques me passionnent nettement moins…

Partage ton avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s