Ma journée à gorge déployée



Aie aie aie.. Je dors sur le ventre et je souffre le martyr. Une douleur aiguë au niveau de ma poitrine est venue me réveiller alors que j’étais en pleine discussion philosophique et chimérique avec EltonJohn..Je me relève mais la douleur est toujours présente. Ça y est mon cœur me lâche voilà. Je le savais. Je vais mourir.

Malgré l’évidence je clopine jusqu’à la glace de ma salle de bain. La fraîcheur du carrelage sous mes pieds me sort du brouillard. Je regarde mon reflet fatigué tout en prenant conscience d’où me vient réellement cette douleur lancinante. Je lève mon tee-shirt et..

« BORDEL DE.. »

J’ai des seins énormes!! .ENORMMMMEEEUUH.. Bon oké.. de taille presque pas petite mais ça me suffit pour entamer une hola d’honneur et un moonwalk à deux centimètres de ma baignoire.

Lire la suite

The end

FlashBack on

« Je suis pire que toi.. »

Je suis bourrée et je marche dans une rue déserte.

Et qu’est ce que je m’énerve. J’avais dit que j’arrêterais de me prendre la tête. J’avais dit que je deviendrais adulte. J’avais dit que je reprendrais confiance en moi. Mais rien. Je suis toujours le même bout de femme un brin timbrée.

Lire la suite

Il était une fois




« Je suis amoureux ».

Je frise la crise cardiaque en empoignant mon portable. Voyez-vous, Blondie amoureux est synonyme de fin du monde. Cette idée est tellement improbable qu’il doit s’agir là d’une blague de mauvais goût.

moi: « Ça t’amuse de me faire des frayeurs dès le matin? »

lui: « Non je te jure que c’est vrai.. faut que je te vois, faut que je t’explique ».

Je ne répond pas à son deuxième message. Je cherche la caméra cachée et j’attends le prochain texto me confirmant que c’est un poisson d’avril. Il n’arrive pas. Pour autant blondie est insistant: « bhé répond! Pour une fois que je raconte quelque chose de beau! »

Lire la suite